Homélie du 18 août 2019

Textes :

Le Pape François, exprime souvent l’idée d’une « troisième guerre mondiale par morceaux ».

Nous savons bien que le terrorisme islamique qui sévit partout à travers le monde est l’un des facteurs important de ce “conflit universel morcelé”… Il est vrai d’ailleurs que certains fanatiques  s’autorisent à crier « Allahou Akhbar » avant de commettre leurs forfaits et qu’ils recommencent à chaque victoire remportée.

Ici ou là, dans les rangs des chrétiens, on commence à trouver des partisans du biblique, il faut bien le dire, « œil pour œil dent pour dent »

Voir la suite →

Homélie du 15 août 2019

Textes :

Frères et Sœurs, je voudrais méditer avec vous aujourd’hui sur le fait que l’accueil du Seigneur Jésus dans la vie de quelqu’un provoque sa mise en route… Nous connaissons tous le fameux « lève-toi et marche »… Eh bien, c’est ce qui se passe en Marie.

A l’occasion de la visite de l’Ange Gabriel, qui est le récit qui précède tout juste le texte que nous venons d’entendre dans l’Évangile de Luc, Marie apprend que sa vieille cousine Elisabeth est enceinte… Cela ne tombe dans l’oreille d’une sourde !

Après avoir accueilli sans réserve le projet de Dieu qu’elle mette au monde le Sauveur, “Marie se met en route et se rend avec empressementchez sa cousine Elisabeth.

Voir la suite →

Homélie du 21 juillet 2019

Nous venons d’entendre un évangile qui aura fait couler beaucoup d’encre et de salive à travers les siècles… Permettez-moi de ne pas “l’attaquer – si je puis dire – de front”, mais de repartir de la première lecture tirée du livre de la Genèse, le livre des commencements…

À Mambré Abraham accueille “l’étranger qui passe”,  comme on le faisait chez les gens bien élevés de son peuple. Il accueille “l’autre” dans lequel il lui sera donné de reconnaître ensuite “l’Autre” avec une majuscule…

Est-ce pour avoir oublié que nous sommes tous issus de migrations en tout genre, que notre société ferme frileusement sa porte aux migrants ? Ou est-ce le confort peu à peu gagné par les générations qui nous ont précédés qui nous rend si méfiant devant l’étranger ?

Voir la suite →

Homélie du 23 juin 2019

Textes :

« En ces jours-là, Melkisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin : il était prêtre du Dieu très-haut. »

On ne sait pas vraiment qui était le personnage mystérieux dont nous parle la première lecture. La Lettre aux Hébreux le dit bien : « A son sujet on ne parle ni de père ni de mère, ni d’ancêtres, ni d’un commencement d’existence ni d’une fin de vie ; cela le fait ressembler au Fils de Dieu : il demeure prêtre pour toujours.» (Hb 7,3)

Son nom, Melki Tsedeq, vient de Sedaqa et signifie roi de charité ou de justice. Il est “roi de Salem” c’est-à-dire roi de paix… Désigné “Prêtre du Dieu très haut… qui a fait le ciel et la terre.” Il reconnait en Abraham un envoyé de Dieu et il l’accueille et le bénit en lui offrant “le pain et le vin.”

Voir la suite →

Homélie du 9 juin 2019

Textes :

Frères et Sœurs,

Nous sommes réunis ce matin un peu comme les apôtres au Cénacle qui attendaient la réalisation de la promesse de Jésus au jour de l’Ascension : « Vous allez recevoir une force quand le Saint-Esprit viendra sur vous ; vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre.»

Venus de divers coins de France et même d’au-delà, pour entourer les 6 jeunes qui vont prononcer leur Profession de Foi, nous célébrons non seulement l’anniversaire de la venue de l’Esprit sur l’Église naissante, mais aussi sur chacun d’entre nous.

« Vous n’avez pas reçu un esprit qui fait de vous des esclaves et vous ramène à la peur ; nous disait Saint Paul dans la deuxième lecture, mais vous avez reçu un Esprit qui fait de vous des fils ; et c’est en lui que nous crions “Abba !”, c’est-à-dire : Père ! »

Voir la suite →

Homélie du 30 mai 2019

Textes :

 

Mon cher Théophile,

À la suite de Saint Luc, j’ai envie ce matin de m’adresser à chacun d’entre vous en ces termes.

En effet, “Théophile” signifie “aimé de Dieu”. En adressant son Évangile à Théophile c’est à chacun d’entre nous que Luc l’adresse.

Il le fait en deux étapes.

Voir la suite →

Homélie du 26 mai 2019

Textes :

 

Avec les lectures d’aujourd’hui, il y a de quoi faire !

Nous pourrions par exemple partir de l’affaire de la circoncision rapportée dans la première lecture !

Vous connaissez peut-être cette blague : A l’occasion d’une réception interreligieuse, un rabbin et un prêtre sont assis l’un en face de l’autre à table. Le rabbin, après avoir été servi de vin, prend la carafe d’eau et en ajoute dans son verre… Moqueur, le prêtre lui fait remarquer : « Rabbin, ne seriez-vous pas en train de baptiser votre vin ? » et le rabbin de répondre : « Oh non, rassurez-vous, je ne le baptise pas… Je le coupe ! » Baptême ou circoncision ? Quel est le signe de l’Alliance ?

Voir la suite →

Homélie du 12 mai 2019

Textes :

 

Nous sommes aujourd’hui le quatrième dimanche de Pâques, dimanche du bon berger. C’est le dimanche que l’église nous propose pour prier particulièrement pour les vocations.

En fait c’est le dimanche où nous sommes invités à prendre conscience que chacun d’entre nous, quel qu’il soit, est aimé de Dieu et appelé par son nom.

« Il nous a faits, et nous sommes à lui, nous, son peuple, son troupeau», nous rappelait le psaume. N’oublions pas que cette prière, à l’origine, n’est pas une prière chrétienne mais une prière du peuple juif qui se reconnaît appelé, élu par le Seigneur.

Voir la suite →

Homélie du 20 avril 2019 (Veillée Pascale)

Frères et Sœurs, voici venu le temps de la renaissance et de la Résurrection ! Le Christ, victorieux de la mort par le don de sa vie, est à jamais vivant ! Le chemin de la Vie est ouvert en grand !

Après l’abomination du Calvaire et l’ignoble mort du Juste sur la Croix, au soir du Vendredi Saint… Après la désolation du tombeau à jamais refermé sur l’innocent torturé, voilà qu’au cœur de nos ténèbres un cri jaillit : « Christ est ressuscité ! Ne cherchez plus parmi les morts celui qui est vivant ! Dieu l’a relevé d’entre les morts ! »

Amis chantons ensemble l’alléluia d’action de grâce : « Christ est vraiment ressuscité, pourquoi chercher parmi les morts, Il est vivant comme il l’a promis… Alléluia ! »

Au cours de la première partie de notre veillée il a beaucoup été question de naissance, de lumière, de passage, de traversée, de purification, de pardon, de consolation…

Voir la suite →

Homélie du 18 mai 2019 (jeudi saint)

Textes :

 

Frères et sœurs, nous sommes entrés dans les jours saints au cours desquels nous allons célébrer l’anniversaire de notre Salut, de notre Rédemption, de notre passage à la vie, de notre “pâque” des ténèbres du péché à la lumière de l’amour.

Vous savez combien notre Église universelle est traversée actuellement par une remise en question fondamentale.

Se sachant et se reconnaissant “Corps du Christ à l’œuvre dans le monde”, elle est toutefois douloureusement ramenée à sa réalité de peuple de pécheurs en chemin.

Certains, parmi nous, ont cru que le service qui leur était confié d’édifier la communauté, il pouvait l’accaparer à leur propre service.

Voir la suite →